Le Dernier Cèdre du Liban

Réservez en ligne

théâtre
Une pièce de Aïda Asgharzadeh

Eva a été abandonnée à sa naissance, en 1988. Pourtant, quelques mois avant ses 18 ans, elle va se trouver au coeur de l’intimité de sa mère alors qu’un notaire de province lui transmet son héritage : des dizaines de micro cassettes et un dictaphone. Depuis le Centre d’Éducation Fermé ou elle a été placée, Eva écoute toutes les nuits la voix de sa mère lui raconter la guerre du Liban, la chute du mur de Berlin, son père qu’elle s’est forcée à fuir, ses doutes sur l’utilité de son métier mais aussi le besoin irrépressible de partir, toujours repartir, là-bas, où les gens luttent et meurent. Pour qu’on ne puisse pas dire « je ne savais pas ». Malgré elle, Eva va partir à la rencontre de sa mère : Anna Duval, grand reporter de guerre.

« Une mise en scène exceptionnelle. Une pièce majeure de ce festival (d’Avignon 2017). » RegArts
« Une magnifique réussite, un assemblage idéal, une petite magie d’où l’on ressort bouleversé et saisi par la fulgurante beauté du théâtre. » Théâtre.Com
« Grande histoire et histoire intime se mêlent. La minutie du travail a façonné un magnifique spectacle. » Un Fauteuil pour l’Orchestre

  • Avec : Magali Genoud & Azeddine Benamara
  • Mise en scène : Nikola Carton
  • Scénographie et lumières : Vincent Lefevre
  • Création sonore : Chadi Chouman
  • Costumes : Clémentine Savarit
  • Production : Nouvelle scène

1h35
tarif plein : fauteuil 28 € / loge 26 € / balcon 24 €
tarif réduit : fauteuil 23 € / loge 21 € / balcon 19 €
places visibilité réduite 19 €
étudiants – de 25 ans 10 €

 

Pin It on Pinterest

Share This